Le nouvel échangeur d’Ollioules/Sanary opérationnel mi 2019!

Samedi matin, à l’initiative de la municipalité de Sanary-sur-Mer, et en présence de représentants d’Escota et du Conseil Départemental, une réunion d’information à l’adresse des riverains s’est déroulée Salle Polyvalente.  Déclaré d’utilité publique le 6 mars 2014, ce diffuseur est un projet d’aménagement aux portes de Toulon, sur les territoires de l’Agglomération Sud Sainte Baume et de Toulon Provence Méditerranée. Les objectifs sont d’améliorer la desserte des communes d’Ollioules et de Sanary-sur-Mer en provenance de Bandol et de Toulon, fluidifier le trafic de l’échangeur de la Seyne-sur-Mer, sécuriser et apporter plus de confort aux usagers de l’autoroute A50, de la RD 11 et des voiries locales. Un projet d’envergure, qui profitera au plus grand nombre, évalué à 37 millions d’euros et financé en partie par le Conseil Départemental du Var (29%), Vinci Autoroutes (42%), Toulon Provence Méditerranée (16%) et l’Agglomération Sud Sainte Baume (13%): « Le mot gratuit n’existe pas, le coût sera supporté à la fois par les contribuables et par les usagers. Je rappelle que sur la tarification du péage, ni Escota, ni les communes, ni les EPCI n’ont leurs mots à dire, la tarification sera décidée par l’Etat » précisera le maire de Sanary-sur-Mer et président de la Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume Ferdinand Bernhard. Quant à Patrick Aptel (Escota), il rappela: « En direction ou en provenance de Toulon, les conducteurs règleront le péage sur les deux nouvelles gares. En direction ou en provenance de Marseille, les conducteurs règleront leur passage au péage de Bandol ».  Plusieurs étapes sont programmées avec des travaux préparatoires sur l’A50 et aux abords de la route de la gare SNCF à Ollioules pour le 2ème trimestre 2017. Durant le dernier trimestre de l’année, débuteront la construction des deux ronds-points, la mise aux normes des dispositifs de sécurité du pont de l’A50 et le déplacement des réseaux. Entre 2018 et mi 2019, le chantier englobera des terrassements, l’aménagement des bretelles d’accès et des gares de péage, la mise en place des équipements de sécurité et la réalisation des chaussées. Le tout accompagné de mesures liées à la réduction des nuisances sonores de l’A50 avec l’implantation de nouveaux écrans absorbants et l’instauration de cinq bassins de récupération et de traitement pour protéger la ressource en eau. La mise en service du nouvel échangeur devrait être effective mi 2019. Cette réunion a eu le mérite de donner la parole aux riverains sur des problématiques particulières, Ferdinand Bernhard expliquant: « Nous ne sommes pas obligés de faire ces réunions, mais il me semble important d’expliquer, et je remercie encore les représentants d’Escota pour leur disponibilité, car je tiens à rappeler qu’ils ne sont aucunement responsables du retard. Je tiens encore à remercier publiquement ceux qui ont permis ce projet de voir enfin le jour, à savoir le nouveau président du Conseil Départemental et le président de TPM, et bien sûr l’ensemble des vice-présidents des deux agglomérations ».

155 Avenue Henri Jansoulin, 83740 La Cadière-d'Azur
04 94 98 26 60
04 94 98 26 69