600 000 abeilles pour “veiller” à la qualité environnementale sur le parc d’activités de Signes

La gestion du parc d’activités de Signes, d’une superficie totale de 240 hectares, relève d’une compétence de la Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume présidée par Ferdinand Bernhard. Cette zone rassemble plus de 80 entreprises et environ 1500 salariés. L’association du Groupement des Entreprises du Plateau de Signes (GEPS) joue un rôle de facilitateur pour les entreprises en menant tout au long de l’année de nombreuses actions. Le volet environnemental tient une grande importance et depuis 2013, l’association a innové en mettant en place un système de biosurveillance par l’abeille, avec la participation active de six entreprises qui financent ce projet: Coca-cola, Ipsen, Sanogia, Lafarge, l’aéroport du Castellet et le circuit Paul Ricard. L’objectif est d’étudier l’état de santé des abeilles pour surveiller la qualité de l’environnement et réaliser un état des lieux des polluants atmosphériques au niveau du parc d’activités de Signes. 12 ruches quadrillent la zone avec près de 600.000 abeilles, tandis qu’un rucher témoin a été installé au pied de la Sainte Baume à Riboux. A chaque saison les techniciens d’APILAP effectuent  des prélèvements, et fournissent annuellement un état des lieux. Et jusqu’à aujourd’hui les résultats montrent que “l’air est très sain” explique Jacques Oles (vice-président du GEPS): “Ce système est très performant et a l’avantage d’être impartial, c’est du vivant, on ne peut pas tricher. Contrairement à certaines idées reçues, la proximité du circuit n’a aucune incidence sur l’environnement et on voit clairement que notre plateau bénéficie d’un air sain”.  Tout au long de l’année un apiculteur se charge d’entretenir ces précieuses ruches. Cela fait du parc d’activités un lieu unique en sa genre qui a même fait des émules, et qui a été également précurseur avec l’opération “Api Alerte”, un système précis de comptage des entrées et sorties des abeilles: “On inscrit ce dispositif dans la durée et c’est également un atout pour accueillir de nouvelles entreprises ou pour celles qui sont certifiées ISO 14001”. Une belle initiative pour un plateau qui abrite des entreprises de renommée internationale.

Légende photo ci-dessous: de gauche à droite Jacques Oles (vice-président du Geps), Gabriel Chauvin (technicien Apilab) et Olivier Guillot (animateur GEPS).

Imprimer

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • welaunch_current_tab welaunch_current_tab_get welaunch_current_tab_wordpress_gdpr_options wordpress_logged wordpress_sec wordpress_test_cookie wp-settings-9 wp-settings-time-9

Refuser tous les services
Accepter tous les services