Un point sur la séance du conseil communautaire du 9 octobre

Le Conseil Communautaire s’est déroulé lundi après-midi à Sainte-Anne du Castellet. En préambule, le Président de l’Agglomération Sud Sainte Baume Ferdinand Bernhard a rendu hommage à Suzanne Arnaud: « Nous avons été très heureux de vous voir aussi émue et comblée de cette très belle fête du futur Parc Naturel Régional de la Sainte Baume à Riboux ». Il a également souhaité la bienvenue aux deux nouveaux conseillers communautaires Manuela Goncalves et Fabien Sorentino, et a eu un mot pour Nicole Boizis, lui souhaitant un prompt rétablissement. Plusieurs délibérations ont été présentées par les Vice-Présidents René Jourdan, Blandine Monier et Jean Michel comme les décisions modificatives du Budget Principal et du Budget Annexe du Tourisme, la création d’un budget annexe pour la GEMAPI. Il a été aussi question de la Convention tripartite d’intervention en développement économique sur le site de La Baou, du vote de délibérations portant sur les prix et les qualités des services publics d’élimination des déchets , de l’assainissement et de l’eau potable sur le parc d’activités du plateau de Signes ainsi que sur l’assainissement Non Collectif (SPANC). Autre délibération approuvée à la majorité, la mise en place d’un zonage pour la taxe des ordures ménagères tandis que le compte rendu des mesures prises, suite au rapport définitif de la Chambre Régionale des Comptes, n’a pas soulevé de débat. Des questions ont été posées au président et vice-présidents autour de la zone de la Baou (par Olivier Thomas), du SPANC et sur les différents rapports (par Edouard Friedler). Concernant la prise anticipée des compétences eau et assainissement au 1er janvier 2019, Jean-Paul Joseph (Vice-Président) a sollicité le président pour reporter cette délibération afin que la directrice financière de sa commune lui prépare une note « pour en mesurer les conséquences ». Le président Ferdinand Bernhard a expliqué: « Il s’agit d’une délibération de principe, et correspond à une demande du préfet du Var pour prendre la compétence un an en avance (…) Cette prise de compétence n’aura aucune conséquence sur le budget principal de votre commune (…) Aujourd’hui va débuter une réflexion complexe pour étudier les différents contrats des uns et des autres, connaître les modes d’approvisionnement, voir ceux qui sont en régie, quels sont les rendements de réseaux… C’est un travail gigantesque qui va être fait avant la prise de compétence,  donc vous n’avez aucun souci à vous faire».

155 Avenue Henri Jansoulin, 83740 La Cadière-d'Azur
04 94 98 26 60
04 94 98 26 69