D’excellents résultats sur la qualité environnementale du Parc d’Activités de Signes

Depuis 2012, le Groupement des Entreprises du Plateau de Signes (GEPS) a instauré un dispositif innovant de biosurveillance Apicole avec la société APILAB. Une initiative qui a fait des émules, puisqu’aujourd’hui ce procédé s’est étendu à l’échelle mondiale. Sur le Parc d’Activités de Signes, 6 entreprises financent cette opération avec l’Aéroport du Castellet, Sanogia, IPSEN, COCA COLA, le Circuit Paul Ricard et Lafarge. Apila Parc d'Activités de SignesLe principe est de disposer les 12 ruches sur 4 sites d’exposition au sein du Parc (cela représente plus de 240.000 abeilles), ainsi que sur un site témoin, Riboux en l’occurrence: « La société Apilab réalise 3 prélèvements annuels, pour ensuite dresser des analyses fines, et mesurer les éventuels impacts des activités des entreprises sur la santé des abeilles » explique Jacques Oles (GEPS). Mercredi matin Benjamin Poirot (Président et Co-Fondateur d’APILAB) a présenté les conclusions de cette étude annuelle de biosurveillance apicole en détaillant les mesures de polluants: « Encore cette année, on peut affirmer que l’environnement sur le plateau est sain, il n’y a clairement aucun impact sur la santé des abeilles, on peut penser qu’il y a peu ou pas de polluants qui altèrent leur santé. Pourtant l’activité sur le Parc a augmenté, mais on reste sur des mesures identiques à l’année dernière ». Parmi les raisons de ces bons résultats: « le contexte pedoclimatique, on est sur  plateau qui n’a aucun historique de pollution environnementale, balayé de surcroît par les vents de manière régulière » ajoute Benjamin Poirot. Il faut par exemple savoir que les abeilles sont particulièrement sensibles à la qualité de leur environnement et notamment aux polluants (pesticides, métaux lourds, HAP, etc.). Grâce à la mesure de biomarqueurs, il est alors possible de détecter de manière très précoce, avant même la perception de signes extérieurs, la réponse métabolique au stress environnemental que subissent les abeilles au quotidien. Cette mesure de stress est alors un indicateur direct de la qualité environnementale. A Signes, tous les résultats effectués encore cette année prouvent la très haute qualité environnementale du site.

Imprimer