Aquarelle contemporaine abstraite au Centre d’Art San Sébastien

Du 29 avril au 17 juin, il sera possible de découvrir au Centre d’Art San Sébastien le travail de cinq artistes utilisant l’aquarelle dans une démarche contemporaine: « Graphismes, fusions, pigmentations en vaporisations…d’avantage issue de l’expérimental et de la recherche, l’aquarelle abstraite est un éveil qui tisse l’intimité d’une relation avec le monde des sensations ».

Mireille ALLONGUE
Elle cherche à retranscrire l’éphémère et proposer une interprétation visuelle mise en scène en exploitant l’image de la fleur qui en est le symbole,
par son caractère changeant, périssable et dans sa dimension matérielle.
Tout phénomène poursuit son existence dans un mouvement perpétuel entre apparition, transformation et disparition de sorte que la présence se
mêle à l’absence.

Laurie BREDA
« Longtemps je me suis méfiée des paroles et des mots que je trouvais bien trop résolus, radicaux, et sans nuances. Ils heurtaient ma sensibilité́.
À leur radicale expression, je préférais l’expression picturale du dessin et de la peinture, celle de la « ligne » qui hésite, se perd, se trouve et
laisse rêver.
L’aquarelle et son eau indocile rencontrant ma nature profonde permettaient d’exprimer les flux sous-jacents à la nature du monde.
M’accordant à son imprévisibilité́, je laissais progressivement la part du non-connu lui donner un sens innovant.
Je tente d’en traduire la vibration par la couleur et la recherche d’une écriture personnelle, à la lisière entre abstraction et figuration. »

EBAN
Eban, au travers des multiples facettes de son art, poursuit son objectif d’éveilleur et d’humaniste. C’est toute l’expérience et le parcours d’un
jubilé créateur que nous propose Eban. Son œuvre contient l’image d’une ancienne Indochine qui s’est déjà sublimée et qu’il effleure du bout du pinceau
avec toutes les couleurs du ciel et de la terre.
Depuis son enfance en terre vietnamienne jusqu’à l’aboutissement d’un principe et d’un art révélateur maîtrisé, socle sur lequel s’érige toute une vie.

Marie-Christine PERSON
« À la source de mon travail se trouve toujours un éveil sensoriel, dans l’intimité de ma relation avec le monde, l’émotion brute, multi formes, des cinq sens
qui vibrent librement sous l’impact du monde. Charivari chaotique de sons, d’odeurs, de brillances ou d’obscurités, de mouvements…
C’est ce chaos intime que je tente de poser en couleurs, en mouvements, en lumières ou ombres. »

Robert SERFATI
« En constante recherche d’une expression plus profonde, je passe de l’abstrait au figuratif, d’un moment à l’autre d’une période à l’autre.
L’eau, personnage essentiel dans la construction de mon travail, prend possession du papier qui devient alors prolongement de soi.
Pourquoi pas l’aquarelle dans une autre dimension ? Alors apparaît la volonté de dire d’autres possibles avec le volume et la transparence du papier
grâce à la lumière artificielle. Une autre porte s’ouvre dans ce que le papier nous offre de visible en recto-verso ne faisant qu’un. Juste le début, pour
inventer encore d’autres expressions… Le voyage continue vers d’autres aquarelles à venir. »

Imprimer