Des classes numériques aux Petits Reporters en Sud Sainte Baume

Des élèves de 14 classes de notre territoire ont réalisé des reportages de grande qualité sur le thème du développement durable, une manière d’encourager et mettre en valeur l’usage du numérique dans les écoles. Il faut savoir que la Communauté d’agglomération a fait de l’éducation une priorité, sous l’impulsion du Président Ferdinand Bernhard et des Vice-Présidents. En cela, l’équipement de l’ensemble des écoles élémentaires en tablettes et TNI est un dispositif innovant et sans équivalent. Depuis cette rentrée, ce dispositif a été étendu dans les collèges en partenariat avec l’Etat, le Département et l’Académie. Plus qu’un équipement, c’est un suivi, avec des formations pour les enseignants, des ressources au niveau des applications pour chaque niveau, et un soutien technique continu. Concernant les Petits Reporters, cette opération a été imaginée et mise en oeuvre par la Circonscription de Sanary afin de permettre aux enfants d’explorer toute la potentialité du numérique, tout en développant leur sens critique. Afin de faire un lien avec l’Ecole du Développement Durable, l’équipe de l’inspectrice de l’éducation nationale Nathalie Greppo-Chaignion a choisi cette thématique. En découlent des reportages de grande qualité sur le tri-sélectif, les posidonies, les oiseaux du littoral, Handibou….. Les quelques 370 élèves ont ainsi endossé le rôle de journaliste, en scénarisant des plateaux TV, des reportages sur le terrain avec à la clef des montages dynamiques. C’est pourquoi la Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume a souhaité en collaboration avec l’Education Nationale, mettre à l’honneur leur travail mardi matin, au travers d’une conférence interactive avec le journaliste de Var Matin Mathieu Dalaine. Certains avaient d’ailleurs leurs tablettes comme la classe d’Anne Bérenger pour filmer cette rencontre, portant sur le métier de journaliste. L’occasion de mieux saisir comment fonctionne un journal, les bases pour l’écriture, le cursus nécessaire et s’imprégner de nombreuses anecdotes… A l’issue de la manifestation, le Président Ferdinand Bernhard a insisté sur la nécessité de donner les moyens de la réussite aux élèves, affichant sa volonté de faire de Sud Sainte Baume, un territoire d’excellence en matière d’éducation. L’occasion aussi de saluer l’implication des enseignants. L’Inspectrice de l’Education Nationale Nathalie Greppo-Chaignion s’est réjouit du partenariat de grande qualité mené avec l’Agglomération, expliquant que le numérique était un outil, que l’objectif de l’école était de former des « citoyens éclairés ». L’Agglomération a remis des présents aux scolaires, qui ont également profité du studio « Cap’Radio » pour présenter leurs projets.Les Petits Reporters avec Ferdinand Bernhard

Les Classes Numériques en Sud Sainte Baume
Depuis la rentrée 2015-2016, toutes les classes des écoles élémentaires sont équipées en Tableaux Numériques Interactifs (137 au total) et chaque élève dispose d’une tablette numérique interactive (plus de 3400 au total), chaque enseignant d’un ordinateur portable et d’une tablette « maître ». Outre cette mise en place innovante et sans égale à cette échelle, l’Agglomération Sud Sainte Baume a mis en place de surcroît un dispositif de formation continu pour les enseignants, et une plateforme en ligne permettant de résoudre les problèmes d’ordre technique. Un accompagnement qui porte ses fruits aujourd’hui, avec une pleine appropriation de ces outils par les enseignants, qui mènent d’ambitieux projets comme des livres numériques, la réalisation de vidéos au travers de l’opération «Les Petits Reporters»… Le numérique offre également de multiples possibilités dans les apprentissages.
Extension des Classes Numériques aux collèges
En collaboration avec l’Etat, le Département, l’Académie, depuis cet été, l’ensemble des collèges sont équipés en Tableaux Numériques Interactifs* et en classes mobiles, ce qui représente pas moins de 1600 tablettes à disposition des 6e et 5e. Le chiffre augmentera par la suite avec l’équipement des 4e et 3e. Dans la continuité des moyens mis en oeuvre dans les écoles élémentaires, les professeurs des collèges disposent des mêmes accompagnements pédagogiques et de maintenance, ou encore d’une plateforme en ligne. Car la volonté de l’Agglomération et des partenaires de cette opération est d’assurer un suivi, en ne se contentant pas d’un rôle de financeurs.

Mathieu Dalaine journaliste à Var MatinL’interview de Ferdinand Bernhard parue dans Var Matin

Président de la Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume

Pourquoi les Classes Numériques?
Nous avons commencé à mettre en place ce dispositif à Sanary, et lorsque j’ai été élu Président de l’Agglomération, nous l’avons étendu à l’ensemble des écoles élémentaires du territoire. Il est important de poser des actes; Clairement la jeunesse demeure notre priorité. Je veux qu’on offre à nos enfants tous les moyens pour qu’ils réussissent leur parcours scolaire. Je tiens aussi à souligner que cette opération d’envergure s’est réalisée en concertation et en étroite collaboration avec les équipes de l’Education Nationale et de la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique du Var.

Etes-vous satisfait des résultats?
Entre la mise en place lors de la rentrée 2015 et aujourd’hui, du chemin a été parcouru. L’opération des Petits Reporters en est un bel exemple, on voit que les enseignants se sont appropriés ces outils. Ils peuvent être fiers de leur travail. En parallèle, j’ai tenu à mettre en place un accompagnement continu avec le support de formations et d’aide technique. Il reste bien sûr des choses à améliorer, comme les connexions à Internet dans certains secteurs, mais on avance, j’ai en effet demandé que les montées en débit et le déploiement de la fibre se fassent en priorité dans les secteurs des établissements scolaires. Enfin, depuis cette rentrée, on a commencé à équiper les collèges de notre territoire afin d’assurer une continuité dans les apprentissages numériques.

L’interview de Nathalie Greppo-Chaignion parue dans Var Matin

Pouvez-vous nous expliquer le projet des Petits Reporters?
Le projet « petits reporters » initié et porté par la circonscription de Sanary s’inscrit dans des dimensions inter-degrés et pluridisciplinaires avec mise en exergue de toutes les potentialités du numérique. Un projet créatif, ambitieux, qui entre en résonnance avec toutes les exigences des programmes 2016 !
Parlez-nous des classes numériques?
Dès le lancement du plan numérique en 2015, la Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume a fait le choix d’un scénario dit « maximal ». Aujourd’hui, ce sont 3400 tablettes pour les élémentaires, 60 tablettes pour les maternelles et 140 TNI qui sont opérationnels !
Ces nouveaux équipements seront enrichis ce mois-ci d’outils accessibles et ergonomiques permettant une mise en réseau de tous les acteurs de la communauté éducative via un ensemble intégré, sécurisé de services numériques choisis, les Espaces Numériques de Travail.
Changer l’école avec le numérique en constituant de nouveaux écosystèmes techno-pédagogiques (combinaison des tablettes, des TNI, additionnée aux espaces de stockage en ligne) performants, c’est prendre en compte l’évolution des pratiques sociales des jeunes, c’est former des citoyens éclairés et responsables.
Tout cela est possible grâce à un partenariat (Education Nationale, collectivités territoriales) rapproché, dynamique, respectueux des champs de compétences de chacun avec un seul objectif partagé : apporter le meilleur aux écoliers en portant des projets pédagogiques innovants, motivants pour petits et grands.
La réussite est au rendez-vous pour le plus grand plaisir de tous les acteurs !

Imprimer