Après les écoles élémentaires, le numérique s’installe dans les collèges de Sud Sainte Baume!

Dans la continuité des Classes Numériques au sein des écoles élémentaires, la Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume a souhaité prolonger ce dispositif dans les collèges. Une opération rendue possible grâce au partenariat avec Le Conseil Départemental et l’Académie. C’est dans ce cadre que, mardi après-midi, Ferdinand Bernhard (Président Agglomération Sud Sainte Baume), Laetitia Quilici (Vice Présidente Conseil Départemental), Valérie Rialland (Conseillère Départementale), Louis Giraud (Délégué académique au numérique), Blandine Monier (Vice-Présidente Agglomération Sud Sainte Baume), les élues Patricia Aubert et Marianne Poncelet sont allés à la rencontre des enseignants aux Collèges de La Guicharde (Sanary-sur-Mer) et de Don Bosco (Saint-Cyr-sur-Mer). L’équipement en numérique dans les collèges se fera sur 3 ans, pour un budget total avoisinant les 3 Millions d’€. Pour cette rentrée 2017-2018, déjà 1530 tablettes ont été mises à disposition dans les 6 collèges de notre territoire, 186 pour les enseignants, et 51 salles ont été équipées en Tableaux Numériques Interactifs pour un coût s’élevant à environ 1,6 Millions d’€. Des formations, l’acquisition d’applications, l’installation et la maintenance sont également assurées. L’Agglomération Sud Sainte Baume finance en grande partie ce dispositif unique à hauteur de 1.115.000€, le Département a investi 275.000€  tout comme le Ministère de l’Education Nationale. Cette visite dans les collèges a permis de nombreux échanges. A La Guicharde, la principale Nathalie Ivanoff a salué ce partenariat, et rappelé l’utilité de ces outils. L’enseignant François-Xavier Delgendre, qui a été le déclencheur du numérique à Sanary, comme le soulignait Ferdinand Bernhard, a lui, offert une démonstration passionnante sur les infinies possibilités éducatives offertes par les tablettes: « Grâce à ces outils, on rend les enfants acteurs de leur apprentissage, ils mémorisent mieux, et la moyenne générale ne descend plus en dessous de 15. Pour rien au monde je ne reviendrais à la craie et au tableau. C’est une bonheur au quotidien ». La palette éducative est très large, ils font ainsi avec cet enseignant de la programmation pour le pilotage de drones, revisitent les périodes historiques au travers de livres numériques et se mettent même en scène en utilisant un fond vert. Ils sont sensibilisés au danger d’internet et des fake news en s’initiant à la retouche d’images: « On développe leur esprit critique et je peux vous dire que chez eux ils ne regardent plus les informations ou les images sur les réseaux sociaux de la même manière ». Au Collège Privé Don Bosco, le ressenti est le même: « Je suis très heureuses de cet équipement, cela offre une autre approche éducative, les enfants sont très réceptifs » souligne Elisabeth Domallain (Principale). Par exemple Emilie Bertand (enseignante d’histoire géographie) utilise les tablettes et le Tableau Numérique Interactif pour des visites virtuelles de lieux historiques comme le château de Versailles: « Les élèves peuvent travailler à leur rythme, cela permet de mieux gérer l’hétérogénéité des élèves ». Et lorsqu’on écoute le retour des enfants, le doute n’est pas permis, ils enregistrent mieux et le cours devient plus interactif: « On voit qu’il y a une appropriation du numérique par les enseignants » note Louis Giraud. Pour Laetitia Quilici, la satisfaction est également de mise: « C’est un véritable bonheur que d’avoir concrétisé ce projet. Le Département est fier d’être partenaire de l’agglomération sur cette action, car cela permet une plus grande cohérence sur ce territoire. On voit clairement l’apport pour les enfants et les enseignants ». Quant à Blandine Monier (Vice-Présidente Agglomération Sud Sainte Baume), elle souligne l’importance de la continuité entre élémentaire et collège:  « C’est formidable que nous ayons pu mettre en place cela dans les collèges, car cela permet aux enfants des écoles élémentaires de retrouver aux collèges cet environnement numérique ». Enfin pour le Président Ferdinand Bernhard, qui a été le moteur de cette mise en place: « C’est un investissement lourd, essentiellement porté par la communauté d’agglomération Sud Sainte Baume, mais notre but est d’offrir tous les moyens de la réussite à nos enfants, et tout comme l’école du développement durable, le numérique en fait partie. Je suis enchanté, on voit que le niveau a progressé grâce au bon usage des tablettes. Même si cela n’est pas de notre compétence, je dis souvent que notre compétence est d’abord, aussi et surtout les enfants ». L’education, une priorité en Sud Sainte Baume, plus qu’un slogan, cette phrase prend tout son sens, par l’ensemble des actions entreprises.

Historique du projet: De Sanary aux écoles élémentaires du territoire Sud Sainte Baume jusqu’aux collèges

Les Classes Numériques en Sud Sainte Baume
Offrir les moyens à la jeunesse de réussir, voilà le souhait affirmé du Président Ferdinand BERNHARD et des Vice-Présidents. Depuis la rentrée 2015-2016, toutes les classes des écoles élémentaires sont équipées en Tableaux Numériques Interactifs (137 au total) et chaque élève dispose d’une tablette numérique interactive (3414 au total), chaque enseignant d’un ordinateur portable et d’une tablette « maître ».  Un projet initié d’abord par la commune de Sanary puis étendu sur tout notre territoire. Outre cette mise en place innovante et sans égale à cette échelle, l’Agglomération Sud Sainte Baume a mis en place de surcroît un dispositif de formation continu pour les enseignants, et une plateforme en ligne permettant de résoudre les problèmes d’ordre technique. Un accompagnement qui porte ses fruits aujourd’hui, avec une pleine appropriation de ces outils par les enseignants, qui mènent d’ambitieux projets comme des livres numériques, la réalisation de vidéos au travers de l’opération «Les Petits Reporters»… L’expérience des directrices et directeurs scolaires démontre aujourd’hui que les classes numériques favorisent l’interactivité entre les professeurs et les élèves. Ces outils numériques offrent des potentiels de renouveau pédagogique améliorant l’efficacité et l’équité du système éducatif. Une opération unique, menée en totale collaboration avec l’Education Nationale et la Direction Diocé- saine de l’Enseignement Catholique du Var.
Extension des Classes Numériques aux collèges
En collaboration avec le Département, l’Etat et la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique du Var, depuis la rentrée 2017-2018, l’ensemble des collèges sont équipés en Tableaux Numériques Interactifs* et en classes mobiles, ce qui représente pas moins de 1530 tablettes à disposition des 6e et 5e. Le chiffre augmentera par la suite avec l’équipement des 4e et 3e. Dans la continuité des moyens mis en oeuvre dans les écoles élémentaires, les professeurs des collèges disposent des mêmes accompagnements pédagogiques et de maintenance, ou encore d’une plateforme en ligne. Car la volonté de l’Agglomération et des partenaires de cette opération est d’assurer un suivi, en ne se contentant pas d’un rôle de financeurs.
Le numérique dans les collèges
Le projet se décline sur 3 ans avec un équipement en trois tranches au sein des six col- lèges du territoire (Raimu à Bandol, Giono au Beausset, Le Vigneret au Castellet, Ro- main Blache à Saint-Cyr-sur-Mer, La Guicharde à Sanary-sur-Mer et Don Bosco à Saint- Cyr-sur-Mer). Au total 109 classes sont concernées pour un budget global s’élevant à 3 M€. Pour l’année scolaire 2017/2018, 51 salles ont été équipées en tableaux numériques in- teractifs. 1530 tablettes ont été mises à disposition des élèves, et 186 pour les enseignants. Enfin des formations, la maintenance et l’acquisition d’applications ont été financées.
Les acteurs de ce projet d’envergure
L’agglomération Sud Sainte Baume:
Concernant la première tranche, le coût total s’élève à près d’1,6 millions (TTC). Sur cette somme, l’agglo- mération Sud Sainte Baume a financé les points ci-dessous à hauteur d’1.115.000€ (TTC):
*L’installation et l’acquisition des 51 Tableaux Numériques Interactifs
*L’installation, la configuration et l’acquisition des bornes wi-fi
*L’installation et la mise en place d’un serveur de cache par établissement (6 au total) *La maintenance
*La formation des équipes pédagogiques
*L’acquisition d’applications
Le Conseil Départemental et le Ministère de l’Education Nationale
Le Département a subventionné l’opération à hauteur de 275 000€ (TTC) tout comme le Ministère de l’Education Nationale, ce qui a permis l’acquisition des 1716 tablettes ainsi que les classes mobiles. De même un crédit de 30€ de ressource numérique par tablette a été accordé par le Ministère de l’Education Nationale.
Dans deux ans, toutes les classes à l’heure du numérique
Ce projet s’étale sur deux ans, la deuxième tranche d’installation se déroulera pour la rentrée 2018-2019, et la dernière sur la rentrée 2019-2020. Le coût de ces deux prochaines tranches s’élèvera à environ 1,4 M€. Au final, le total des tablettes sera de l’ordre de 3073, avec 109 TBI par classe.

Lire l’article de Var Matin, le reportage de Var Azur Tv. Ouest-Var.net et bientôt lien des reportages de l’Impact et du journal JBM. Voir nos vidéos ci-dessous.

Imprimer