Bilan positif pour la première année du dispositif numérique dans les collèges

Depuis la rentrée 2017-2018, les classes numériques instaurées dans les écoles élémentaires sur le territoire Sud Sainte Baume ont trouvé un prolongement dans les collèges, avec une mise en place progressive (voir notre précédent article). Tout au long de l’année se sont déroulées des réunions avec les différents acteurs (Conseil Départemental, Académie, Agglomération, les chefs d’établissements) pour échanger sur les pratiques, les problématiques, toujours dans un but d’avancer, et s’adapter aux demandes des enseignants, pour le bien des élèves au final. Une dernière réunion s’est déroulée le 5 juillet Salle Fontanarosa à La Cadière d’Azur. Et le bilan général de l’année est clairement positif. Chaque chef d’établissement s’est exprimé, et il en ressort que le numérique apporte une plus-value dans les apprentissages. Par exemple Nathalie Ivanoff (Principale de la Guicharde) évoquait l’utilisation de ces outils dans toutes les disciplines. Isabelle Garnier d’Ordisys a elle remercié l’Agglomération pour cet investissement d’envergure ainsi que tous les protagonistes du projet: « On a pu tous travailler ensemble cette année, résoudre les problèmes en travaillant main dans la main avec les agents du Conseil Départemental, de l’Agglomération et du Rectorat. C’est une chance». Des pistes d’améliorations ont été évoquées, avec la mise en place d’heures supplémentaires et de manière individualisée au niveau des formations pour les enseignants: « Certains sont très demandeurs, se sont toute de suite appropriés les outils, mais tout le monde n’est pas au même niveau » explique le principal adjoint de Romain Blache à Saint-Cyr-sur-Mer. Au Collège Raimu à Bandol: « 1/ 3 des enseignants se sont appropriés ces outils, 1/3 sont encore dans la découverte, et 1/3 ont encore du mal. J’ai l’exemple d’enseignants qui ont découvert cette année toute la potentialité de ces outils, comme une professeur d’art plastique qui n’était pas du tout informatique et encore moins numérique. Elle a commencé à prendre confiance et à l’utiliser progressivement » Autre point d’amélioration, la gestion des « tickets incidents » pour que les chefs d’établissements aient un retour sur les demandes des enseignants sur la plateforme dédiée. Car dans ce projet d’envergure, les enseignants ont la possibilité de faire remonter tous types de problèmes techniques, avec à la clef une solution apportée par le prestataire. En conclusion Louis Giraud (Délégué numérique à l’Académie) a partagé son optimisme quant à la réussite de ce projet: « On voit que tout le monde peut y aller, et la fameuse règle des 1/3, 1/3, 1/3 peut être dépassée, on sent une réelle émulation. Le but est de proposer des modalités nouvelles aux élèves et aux enseignants. Dans les Alpes Maritimes, ils ont fait une étude sur le modèle de l’équipement individuel numérique comme vous l’avez sur votre territoire, l’audit a montré que ce déploiement massif était la modalité qui donnait les meilleurs résultats. Surtout, il en ressort  que ni les enseignants ni les élèves ne voudraient revenir en arrière. C’est le sentiment que j’ai aussi pour votre territoire, on peut saluer l’investissement mis dans ce projet par les collectivités ». Une année positive, surtout constructive avec une bonne volonté de l’ensemble des acteurs pour s’accommoder des impératifs de chacun. Et comme l’a souligné Laetitia Quilici (Vice-Présidente du Conseil Départementale): « Le Département est très heureux d’être partenaire de l’Agglomération présidée par Ferdinand Bernhard sur ce projet ambitieux. Le bilan est positif, et le déploiement de la fibre optique sera encore un plus pour vous  tous dans un avenir proche ». Des solutions ont d’ailleurs été apportées au cours de l’année pour les établissements qui souffraient d’une connexion trop lente. Par exemple à Sanary, la fibre optique sera opérationnelle dès la rentrée.  Pour la rentrée 2019-2020, tous les collégiens du territoire Sud Sainte Baume auront une tablette à disposition (3073 au total), avec 109 tableaux numériques interactifs installés dans l’ensemble des classes des établissements.

Le numérique dans les collèges
Le projet se décline sur 3 ans avec un équipement en trois tranches au sein des six col- lèges du territoire (Raimu à Bandol, Giono au Beausset, Le Vigneret au Castellet, Ro- main Blache à Saint-Cyr-sur-Mer, La Guicharde à Sanary-sur-Mer et Don Bosco à Saint- Cyr-sur-Mer). Au total 109 classes sont concernées pour un budget global s’élevant à 3 M€. Pour l’année scolaire 2017/2018, 51 salles ont été équipées en tableaux numériques in- teractifs. 1530 tablettes ont été mises à disposition des élèves, et 186 pour les enseignants. Enfin des formations, la maintenance et l’acquisition d’applications ont été financées.
Les acteurs de ce projet d’envergure
L’agglomération Sud Sainte Baume:
Concernant la première tranche, le coût total s’élève à près d’1,6 millions (TTC). Sur cette somme, l’agglo- mération Sud Sainte Baume a financé les points ci-dessous à hauteur d’1.115.000€ (TTC):
*L’installation et l’acquisition des 51 Tableaux Numériques Interactifs
*L’installation, la configuration et l’acquisition des bornes wi-fi
*L’installation et la mise en place d’un serveur de cache par établissement (6 au total) *La maintenance
*La formation des équipes pédagogiques
*L’acquisition d’applications
Le Conseil Départemental et le Ministère de l’Education Nationale
Le Département a subventionné l’opération à hauteur de 275 000€ (TTC) tout comme le Ministère de l’Education Nationale, ce qui a permis l’acquisition des 1716 tablettes ainsi que les classes mobiles. De même un crédit de 30€ de ressource numérique par tablette a été accordé par le Ministère de l’Education Nationale.
Dans deux ans, toutes les classes à l’heure du numérique
Ce projet s’étale sur deux ans, la deuxième tranche d’installation se déroulera pour la rentrée 2018-2019, et la dernière sur la rentrée 2019-2020. Le coût de ces deux prochaines tranches s’élèvera à environ 1,4 M€. Au final, le total des tablettes sera de l’ordre de 3073, avec 109 TBI par classe.

Imprimer