Bientôt un Conservatoire des Oliviers à Sanary-sur-Mer

Le Jardin des Oliviers est un lieu unique et emblématique, symbole de l’Agenda 21 local de la commune de Sanary-sur-Mer, réunissant les principes essentiels du développement durable. Un lieu que les scolaires de l’Agglomération Sud Sainte Baume connaissent bien, car de nombreux programmes de l’École du Développement Durable y sont dispensés. Aujourd’hui un pas supplémentaire est franchi sur ce site, avec la construction du futur Conservatoire des Oliviers. En février dernier (voir notre article), l’heure était à la pose de la première pierre, et quelques mois plus tard, cette bastide prend forme. C’était le sens de la visite organisée mercredi après-midi, afin de faire un point sur l’état d’avancement des travaux, car cette bastide comprendra un moulin à huile traditionnel avec son pressoir et sa meule, un four à pain, une grande cheminée, un espace muséal, un espace pédagogique et à l’extérieur une aire de dépiquage, un abreuvoir et un lavoir: «Outre notre volonté de sensibiliser les enfants à la protection de l’environnement, l’objectif est aussi de transmettre des savoirs-faire d’antan, notre patrimoine agricole et artisanal » explique Ferdinand Bernhard. Ainsi, les enfants pourront récolter les olives bio, et ensuite suivre tout le processus de confection d’une huile d’olive bio, avec également la possibilité de confectionner du pain ou d’autres mets à base de produits issus cette fois du Cabanon des Vignes. Un projet très ambitieux financé par la ville (plus d’1,2 millions) avec le concours du Conseil Départemental et Régional. Et la commune s’est entourée de spécialistes pour la mise en place du moulin, comme ce fût le cas pour la noria, les fours à cade et à chaux en la personne de René Gramondi (Président Groupe de Recherche sur Le Patrimoine Ollioulais): « J’ai pu récupérer ce moulin traditionnel à Sainte Anne du Castellet, et la ville s’est chargée de le restaurer, c’est un très beau projet ». Quant à Jean-Luc Granet (adjoint à l’environnement), il tenait à rappeler: « Le Jardin des Oliviers est vraiment un lieu qui rassemble tous les critères du développement durable avec les volets social, économique et environnemental ». D’ici l’automne 2018, ce Conservatoire devrait voir le jour, et comme le souligne Ferdinand Bernhard: « Le domaine de l’éducation est notre priorité. Il est important de poser des actes ».

Rappel:

Depuis 2004, plusieurs chantiers d’insertion se sont succédé, pour restaurer ou reconstruire les anciennes restanques.
En 2010, trois postes à temps plein ont été créés. Depuis, plus de 900 mètres linéaires de restanques en pierre sèche ont été montés.
En 2011, UNE NORIA a été construite sur le site. UN FOUR À CHAUX a été rénové et UN FOUR À CADE a étéconstruit.
Depuis 2013, l’huile d’olive produite au Jardin des Oliviers et sur les autres parcelles de la commune est certifiée par l’organisme international de contrôle et de certification de l’agriculture et de l’alimentation biologique  Écocert (agriculture biologique AB).
L’arrosage automatique des 500 oliviers du site (113 variétés) est assuré par l’adduction d’eau brute (eau qui n’a subi aucun traitement et qui peut alimenter une station de production d’eau potable).
Aujourd’hui, l’heure est à la création d’un conservatoire et d’une bastide comprenant un espace muséal, un moulin à huile traditionnel avec son pressoir et sa meule, un four à pain, une grande cheminée, un espace pédagogique, une aire de dépiquage (foulage), un abreuvoir et un lavoir.
Descriptif
Le Conservatoire du Jardin des Oliviers se construit au cœur du Jardin des Oliviers, dans le quartier Sainte-Trinide.
La future bâtisse, d’une surface de 300 m2, comprendra un logement de gardiennage, un espace muséal, un atelier pédagogique et des espaces de stockage.
Les aménagements extérieurs et intérieurs seront accessibles aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR).
L’aménagement extérieur comprendra la création d’une aire de dépiquage de 78m2, clôturée par un petit muret en pierre, une terrasse de 28m2 courant sur toute la longueur de la façade d’entrée et 7 places de stationnement seront réalisées, dont une accessible aux Personnes à Mobilité Réduite.
Le Conservatoire du Jardin des Oliviers est un bâtiment en « L », avec une hauteur qui varie selon les espaces intérieurs et les activités. Cette nouvelle construction concilie modernité et tradition. Le mur de force, prévu pour le pressoir, dépasse de la toiture pour l’installation d’un moulin traditionnel qui sera reconstitué sur site. L’ensemble du projet répond à la démarche BDM « niveau bronze » (Bâtiment Durable Méditerranéen), par les choix techniques et les matériaux respectueux de l’environnement et rigoureusement établis.

Imprimer