Un été placé sous le sceau des Joutes Provençales à Sanary

C’est assurément un spectacle typiquement provençal et qui fascine toujours autant. En effet, tout l’été les démonstrations de joutes provençales font le bonheur des vacanciers à Sanary-sur-Mer. Encore ce week-end, la foule était rassemblée sur le port pour assister à une démonstration nocturne de l’Union des Targaïres Sanaryens, dans une chaude ambiance. Les encouragements sont légion, et la tension toujours présente lorsque les deux embarcations acquises par la commune se croisent. Et pour mieux comprendre les règles, Gérard Cara (Président de l’Union des Targaïres Sanaryens) ou Gérard Borgoni (Président de la ligue PACA) offrent leur expertise pour expliquer au public. Ces manifestations s’inscrivent dans le cadre du label France Station Nautique dont est détentrice la commune, avec en mer, un bâteau écologique de Sanary location, électro-solaire, qui vient récupérer les jouteurs tombés à l’eau. Outre les entraînements hebdomadaires, plusieurs rendez-vous sont au programme, avec déjà une grande mouclade le vendredi 10 août, un tournoi intercommerces le samedi 11 août de 14h à 20h, des démonstrations nocturnes le samedi 18 août de 21h à 23h.

La joute provençale
La joute provençale est une méthode de joute nautique : un combat sur l’eau entre deux personnes se trouvant chacune sur un bateau et perchées en haut d’un plateau appelé « tintaine ». Le but du jeu consiste à envoyer son adversaire à l’eau au moyen d’une lance à l’embout ferré.  Parmi les jeux traditionnels provençaux, les joutes nautiques sont certainement l’un des plus spectaculaires et des plus anciens. La « Tàrgo prouvençalo » ou joute nautique provençale est la méthode classique pratiquée en France sur le littoral méditerranéen.
Ce sport est encadré par la ligue PACA à échelle régionale et par la Fédération Française de Joutes et de Sauvetage Nautique à échelle nationale.
La joute provençale cultive son folklore par ses 
démonstrations franches et viriles toujours assorties de plongeons sonores. Le condensé d’honneur médiéval et de fête communautaire villageoise est considérée comme la plus violente méthode de joutes entre toutes, ce qui n’effraie nullement les chevaliers de la tintaine.

Imprimer