Ouverture d’un Casino de jeux avec une riche programmation culturelle à Sanary

C’est fait, le Casino de Sanary est désormais une réalité, un nouvel établissement qui va contribuer à renforcer l’attractivité du territoire grâce à une riche programmation culturelle, et qui génèrera d’importantes recettes pour la commune. C’est aussi un site générateur d’emplois, avec déjà 49 personnes recrutées. Il y avait ainsi beaucoup d’attente, d’où l’impressionnante foule présente mardi soir lors de l’inauguration. Le Maire Ferdinand Bernhard aura dû batailler, sans jamais renoncer, car il faut se rappeler que ce projet date de 2010: « C’est l’aboutissement d’une démarche longue de plusieurs années. Démarche qui a été pénible car des opposants ont attaqué le permis de construire, des concurrents ont attaqué les autorisations ministérielles. Finalement la plus haute juridiction française (Conseil d’Etat) nous a donné raison» dira le premier magistrat: « Nous avons perdu près de 8 millions d’euros à cause de ceux qui se sont opposés à ce projet ». Luc Le Borgne (Vikings Casinos) ne dira pas autre chose : «J’aime cette ville, et je peux vous dire que Mr Ferdinand Bernhard est une personne admirable. Cette ouverture récompense toutes ses longues années de travail , mais nous n’avons jamais voulu renoncer, car nous avons toujours cru à ce projet et au potentiel de développement». Outre 150 machines à sous, cet établissement comprend une salle de spectacle de 500 places, un piano bar, un restaurant tenu par le traiteur Gaudefroy qui proposera des formules de jour et une carte évoluant selon les saisons: « Ce sera un lieu paisible, c’est pour cela que nous n’avons pas souhaité de poker. Nous aurons une riche programmation culturelle et de nombreuses animations » ajoute Luc Le Borgne. Chaque année, le groupe Vikings Casinos organisera plus d’une trentaine de manifestations culturelles directement dans ses murs. C’est ce qu’impose son contrat mais le casinotier est allé au-delà. Il a en effet prévu 150 animations pour sa première année d’exploitation. Cette programmation supplémentaire enrichira l’offre culturelle déjà florissante de la commune. Enfin Le Maire a rappelé que cette opération engendrera à terme, un enrichissement du patrimoine communal, puisqu’à l’issue du bail d’une durée de 20 ans (qui se terminera en 2030), la Ville deviendra propriétaire de cet établissement: « Nous pensons aux générations futures, il faut rappeler que c’est le Casinotier qui a pris en charge la construction de cet établissement ». Outre le loyer (1,3 millions), le Casino versera chaque année la redevance sur les jeux (environ 1 200 000 euros) et les redevances culture et tourisme (environ 150 000 euros). D’ailleurs dans les mêmes conditions que pour le Casino, un hôtel sera construit par la société sur un terrain communal en payant un loyer capitalisé.
 Chose importante, ces sommes encaissées par la ville seront allouées à l’investissement. Ainsi Ferdinand Bernhard a souhaité d’abord permettre la remise en état de la Maison de retraite du Rosaire. Il y aura ensuite l’aménagement  du premier étage de La Maison Bleue pour les enfants différents ou en situation de handicap. Autres projets,  la construction d’une Crèche en face du collège La Guicharde ou encore un Centre équestre, avec un usage prioritaire pour les enfants Sanaryens et de l’intercommunalité. Le Casino de Sanary sera ouvert du dimanche au jeudi, de 10h à 3h du matin, les vendredis et samedis, de 10h à 4h du matin. Pour découvrir la programmation culturelle, téléchargez le programme sur ce lien.

Imprimer