Focus sur le label « ville active et sportive » détenu par Sanary

Dans le département, moins de 10 communes détiennent le label « ville active et sportive », et seules deux ont le niveau 3, Toulon et Sanary-sur-Mer. Ce label constitue ainsi pour Sanary une reconnaissance positive et prestigieuse de la démarche globale et de la philosophie d’action de la commune auxquelles toutes les associations et les administrés participent activement. Ce label a permis à la ville de renforcer son partenariat avec les associations sportives locales, créer une manifestation sur un week-end les mettant à l’honneur, 
adhérer au projet Paris JO 2024 ou encore s’inscrire dans le projet Horizon 2024 et obtenir des subventions pour la création d’un terrain multisports… Dans le domaine du sport, ce ne sont pas moins de 56 associations, avec plus de 5 000 adhérents, encadrés par de nombreux bénévoles généreux et passionnés, qui font de Sanary-sur-Mer
 une ville très active.
 Le sport est largement soutenu par la commune qui lui consacre son 3ème budget avec 
829 251 € en fonctionnement (dont 132 000 € en subventions directes) et 419 552 € en investissement pour l’année 2016.
« J’ai toujours souhaité  multiplier les lieux où les jeunes puissent se poser. Ces lieux doivent être bien entretenus et confortables. C’est la meilleure façon pour que les jeunes se sentent considérés. C’est aussi une fierté pour nos jeunes d’accueillir leurs adversaires dans des lieux de grande qualité » explique le Maire Ferdinand Bernhard: « Sanary-sur-Mer veut être un exemple en matière d’aménagement, d’accessibilité, de gestion environnementale responsable et de confort pour les usagers. Cet objectif passe par la réhabilitation, la rénovation et l’entretien régulier des équipements sportifs existants mais aussi par la création de nouvelles structures de qualité. La municipalité apporte également un soutien financier à travers des subventions de fonctionnement mais aussi des subventions spécifiques pour aider une équipe ou un sportif dans un déplacement sur une compétition ». La ville entend aussi accueillir tous les publics avec un souci permanent pour l’accessibilité; Par exemple tout public ayant un handicap peut accéder gracieusement au complexe aquatique tous les samedis matins, de 9h30 à 11h30. Ce label est également un engagement pour l’environnement au travers d’une gestion raisonnée, ainsi à Sanary les espaces paysagers autour des équipements sportifs sont constitués d’espèces méditerranéennes peu consommatrices d’eau. Il y a aussi une fertilisation organique sur les deux stades en pelouse naturelle; « Cette démarche est un engagement anticipé de la loi Eco-phyto qui fait de Sanary- sur-Mer la 1ère commune du Var à adopter ces bonnes pratiques » souligne l’élu aux sports Eric Migliaccio. Et comme le répète souvent Ferdinand Bernhard: « Avec nos labels, nous ne cherchons pas à faire de l’affichage, le but est toujours de s’améliorer et de viser l’excellence. Nous avons encore de nombreux projets à réaliser, et on visera bien sûr les 4 lauriers du label à moyen terme ».

Panorama des dispositifs en place et des projets:
Les actions visant à développer le sport scolaire
Mise à disposition des équipements sportifs :
• pour les élèves de maternelles et primaires : pendant les périodes scolaires, tous les équipements sportifs sont mis prioritairement à disposition des établissements scolaires de la commune.
La municipalité prend à sa charge tous les déplacements nécessaires pour conduire les enfants de cycle primaire vers les équipements sportifs. Elle encourage les rassemblements sportifs de type USEP ou rencontres inter-écoles.
Pour exemple : chaque année se déroule le challenge Canourgues, rencontre de rugby organisée en partenariat avec l’association locale Sanary Ovalie ou encore les Mini Olympiades, rencontre multisports adaptée aux enfants des classes maternelles.
• pour les collégiens : tout au long de l’année scolaire, les élèves du collège ont accès à toutes les structures sportives du complexe de la Guicharde (comprenant le stade synthétique, la pelouse de rugby, le plateau polyvalent, la salle polyvalente, le gymnase Perpès, la piste d’athlétisme, l’aire de saut en longueur, la piscine) mais également le gymnase de la Vernette, dans lequel se trouve une structure artificielle d’escalade.
Privatisation du complexe aquatique :
• toutes les classes de cycle primaire de la commune et tous les enfants scolarisés en structure spécialisée bénéficient gracieusement de créneaux horaires au complexe aquatique de Sanary-sur-Mer, déplacement en bus compris.
Cycle de voile :
• tous les élèves de cycle 3 bénéficient d’un cycle de voile.
1h30 d’activité physique pendant les nouveaux rythmes scolaires :
• Sanary-sur-Mer fait partie des toutes premières communes à avoir mis en place les nouveaux rythmes scolaires grâce à des conventions de partenariat avec les associations locales. Tous les enfants de cycle primaire bénéficient de 3 heures d’activité, dont 1h30 d’activités physiques obligatoires venant s’ajouter aux activités physiques dispensées par les enseignants. Cela permet de faire découvrir aux enfants de nouveaux sports qui leur donneront peut-être l’envie de poursuivre en club sportif.

Rénovations en cours
*Réhabilitation nouvelle pelouse hybride pour le stade de rugby des Picotières
*A venir, la réhabilitation du club house de la Guicharde

*Projet d’équipements sportifs
• Base nautique : projet répondant aux exigences environnementales et d’accessibilité au public. 
Son exploitation sera réalisée dans le cadre d’une délégation de service public avec une obligation 
de proposer des activités aux scolaires.
• Centre équestre : la remise d’une esquisse a eu lieu en septembre 2016. Le permis de construire 
a été déposé en octobre 2016 et des demandes de subventions ont été faites auprès de la Région, du Département et du CNDS.
Le permis de construire a été délivré le 28 avril 2017. Les travaux débuteront en 2018.
• Jeux de joutes : deux bateaux financés par la Ville ont permis de redonner à ce sport toute sa dimension populaire et festive, en 2018, en plein coeur de la cité, et d’accueillir les championnats régionnaux Provence-Alpes Côte d’Azur.
• Club house des Picotières : l’opérateur désigné par la délibération du 28 juin 2017 est Var Habitat. Les travaux sur la construction d’immeuble et du club house débuteront en 2019 pour une durée de 24 mois. La livraison du nouveau club house est prévu pour 2021.
• Parc public du bois du Colombet : ce bois accueillera un parc de 4 hectares derrière le Casino de Jeux. Les familles pourront s’y retrouver pour se détendre, flâner, ou pratiquer une activité physique.

Ferdinand Bernhard label ville active et sportive

Imprimer