Les travaux du futur échangeur Ollioules/Sanary avancent à grand pas

La mise en service de l’échangeur Ollioules/Sanary est programmée entre fin 2019 et début 2020, avec à la clef plus de confort et de sécurité pour les usagers, une amélioration de la fluidité du trafic. Après plusieurs mois dédiés aux travaux préparatoires, actuellement l’heure est à la réalisation des deux giratoires, qui seront situés de part et d’autre de l’échangeur, et qui seront mis en service partiellement avant la fin de l’année 2018, comme l’a expliqué Patrick Aptel (responsable d’opérations chez Vinci Autoroutes) : « Ces deux giratoires visent à permettre le raccordement aux bretelles et à sécuriser les carrefours actuels ». L’année 2019 sera consacrée à l’échangeur lui même avec la construction des bretelles et les gares de péage: « Fin 2019, les travaux seront terminés, mais la mise en service ne se fera qu’après l’avis favorable de l’Etat. C’est également l’Etat qui fixera le montant du tarif ». Ce projet est financé par Vinci Autoroutes (42%), Le Département (29%), La Métropole Toulon Provence Méditerranée (16%) et l’Agglomération Sud Sainte Baume (13%) pour un montant de plus de 37 millions d’euros. Ferdinand Bernhard a rappelé que la RD 11 reliant Sanary à Ollioules était fréquentée quotidiennement par environ 30 000 automobilistes! Ce qui fera dire à Eric Guerineau (Directeur des Pôles Techniques et des Routes pour le Département du Var): « Cet échangeur va permettre de mieux répartir les trafics et améliorera considérablement la sécurité ».

Imprimer