Certification en Agriculture Biologique pour le Jardin des Oliviers et le Cabanon des Vignes

Les scolaires de l’Agglomération Sud Sainte Baume bénéficient des programmes de l’Ecole du Développement Durable. Au delà de la théorie ils ont la chance de participer à des activités sur des sites certifiés en agriculture biologique comme au Cabanon des Vignes et au Jardin des Oliviers à Sanary-sur-Mer. La semaine dernière, Célia Simone (auditrice Ecocert) a fait le tour de ces deux endroits à vocation pédagogique pour une vérification annuelle: « ECOCERT est un organisme de contrôle et de certification, leader mondial de la certification en agriculture biologique. Toutes les exploitations sont contrôlées une fois par an avec vérification de tous les points de conformités imposés par la règlementation européenne, et il y a aussi des visites aléatoires » explique t-elle: « A Sanary, nous avons d’abord engagé une démarche de certification en agriculture biologique pour le Jardin des Oliviers qui est un véritable conservatoire avec 135 variétés d’oliviers, 3 sujets par variété. En 2013, nous avons eu ainsi notre première huile d’olive certifiée bio » explique l’adjoint en charge de l’environnement Jean-Luc Granet. La démarche a été ensuite étendue au Cabanon des Vignes pour la culture maraîchère, et bien évidemment pour les vignes avec la fameuse Cuvée de la Ville de Sanary: « Le bio était une évidence, il faut penser aux générations futures, et il faut aussi bien saisir la particularité de ces deux sites, qui ont une vocation pédagogique. Les enfants sont sensibilisés au bio au travers des différents programmes, de l’école de l’olivier à l’école du potager. Mais nous allons encore plus loin que ce que la règlementation impose, on a par exemple développé la permaculture » ajoute Jean-Luc Granet. Deux sites exemplaires, et cette certification « bio » permet une remise en question permanente, car comme le spécifie souvent le maire Ferdinand Bernhard, il ne s’agit pas de faire de l’affichage avec les labels ou certification mais s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue, Jean-Luc Granet expliquant: « Pour cette certification, outre les visites sur site, l’auditrice vérifie également tout le volet administratif, nos achats, nos récoltes… » Cette visite a été aussi l’occasion de découvrir la future bastide en construction: « Les enfants de l’agglomération pourront bientôt découvrir un moulin à huile à l’ancienne, confectionner du pain sur place avec le four à bois. On continue en fait ce qu’on a entrepris depuis des années sur ce site à savoir transmettre les savoirs-faire d’antan ». Car le Jardin des Oliviers abrite aussi une noria, un four à cade, un four à chaux….

Imprimer