Conseil Départemental et Agglomération Sud Sainte Baume, des actions communes d’envergure

Vendredi après-midi, Ferdinand Bernhard et Laetitia Quilici ont présenté les actions menées sur le Canton d’Ollioules en leurs qualités de conseillers départementaux aux côtés de leurs suppléants Isabelle Decitre et Richard Tognetti. L’occasion de saisir l’imbrication des enjeux avec notre territoire Sud Sainte Baume et les nombreuses opérations menées. Comme le rappelle Ferdinand Bernhard: « La spécificité du Canton d’Ollioules est la mise en oeuvre d’un véritable projet de territoire, avec une ligne directrice commune entre les villes, les intercommunalités (CASSB,TPM) et le Conseil Départemental ». Parmi les projets phares, enfin concrétisés, « après plus de 30 ans d’attente », il y a la réalisation de l’échangeur autoroutier, dont la mise en service est programmée début 2020 et la construction en cours du pont sur la Reppe. Des aménagements d’envergures qui amélioreront de manière notable la fluidité du trafic et qui profiteront à l’ensemble des communes limitrophes, en répartissant mieux les flux. Autre chantier d’importance et concernant pleinement le territoire Sud Sainte Baume, le déploiement de la fibre optique: « Il faut se rappeler qu’en 2015, on parlait d’un déploiement sur 15 ans, nous sommes parvenus à le réduire de moitié » souligne Ferdinand Bernhard. Laetitia Quilici, en charge de ce dossier en sa qualité de Vice Présidente du Conseil Départemental, rappelle: « A Sanary, l’Etat a choisi un opérateur privé, SFR, tout comme à Ollioules. Sur les autres communes du territoire Sud Sainte Baume, ce sont des financements publics qui assureront le déploiement, et d’ici 2023, la fibre sera une réalité sur l’ensemble des communes, avec déjà des opérations de montée en débit ».  En Sud Sainte Baume, les deux conseillers départementaux ont permis  également des aménagements tangibles pour sécuriser des voies très fréquentées comme la RD 559 de Bandol avec la création du giratoire de Vallongue ou sur la RD11 entre Ollioules et Sanary. A Evenos, des projets sont aussi en voie de concrétisation, d’autres réalisations sont déjà effectives comme la mise en place de glissières de sécurité sur la RD 662, la mise en accessibilité des arrêts de bus à Sainte Anne d’Evenos. Autre chantier important, la rénovation du  collège Raimu à Bandol (15 millions d’euros), avec l’ouverture effective d’un nouvel établissement flambant neuf pour la rentrée scolaire 2019-2020: « On a également œuvré pour réduire les délais de moitié, car au départ, on parlait de travaux sur une période de 4 ans » souligne Ferdinand Bernhard. Pour rester dans le domaine des collèges, le Conseil Départemental est partenaire du projet initié par l’Agglomération Sud Sainte Baume dans le déploiement des classes numériques sur les collèges de Sanary, Bandol, Le Beausset, Saintr-Cyr-sur-Mer et le Plan du Castellet: « Nous voulions étendre ce dispositif en place déjà dans les écoles élémentaires de Sud Sainte Baume, afin qu’il y ait une continuité dans les apprentissages. Cela est effectif, depuis la rentrée dernière, et d’ici la rentrée scolaire prochaine, tous les collégiens de notre territoire auront une tablette à disposition avec l’ensemble des classes équipées en Tableau Numérique Interactif » notent Ferdinand Bernhard et Laetitia Quilici.  Parmi les autres actions,  il y a également  le financement à destination du Service Départemental et d’Incendie pour l’achat de véhicules dans les casernes (255 000€ entre 2015 et 2017), l’entretien de l’espace forestier (Le Gros Cerveau), et des chaussées (Route de Bandol), le soutien à la SNSM de Bandol (aide de 200 000€ du département pour l’acquisition de la nouvelle vedette), et bien évidemment l’aide sociale (RSA, APA, PCH);  Pour exemple s’agissant du secteur de l’autonomie  les dépenses s’élèvent à 11 millions d’euros par an sur le canton. Enfin l’aide aux communes à hauteur de  2 774 000€ sur la période 2015-2017, tandis que l’Agglomération Sud Sainte Baume a bénéficié de 1.012.130 € pour la réalisation d’actions structurantes et d’équipements de proximité. En somme, tout comme l’Agglomération, le Conseil Départemental joue un rôle concret dans le quotidien des administrés, Ferdinand Bernhard concluant: « Nos engagements ont été pleinement tenus, et nous sommes même allés au-delà»

ferdinand bernhard et laetitia quilici canton ollioules

Imprimer