La commune d’Evenos rend hommage à Martha Desrumaux

Jusqu’au samedi 17 novembre, la municipalité d’Evenos met à l’honneur une grande figure de la commune en la personne de Martha Desrumaux: « Elle a vécu 10 ans au sein de notre village et repose aujourd’hui au cimetière de Nèbre. Il nous semblait important de faire connaître à nos administrés son histoire » explique le Maire Blandine Monier. C’est dans ce cadre, que l’historien Pierre Outteryck, s’est spécialement déplacé dimanche pour livrer une passionnante conférence. Ce dernier s’est intéressé à cette « oubliée de l’histoire » au travers d’un ouvrage très documenté « Martha Desrumaux, femme du Nord, ouvrière, syndicaliste, déportée, féministe… ». Impossible de résumer en quelques lignes sa vie, l’historien évoquant « une figure majeure de l’histoire du monde ouvrier, du féminisme, de la résistance et de la République ». Elle fût par exemple de l’organisation de la plus grande grève des mineurs dans l’Europe occupée entre mai et juin 1941, ce qui la conduira à être déportée au camp de Ravensbrück. A sa libération, elle sera accueillie à Paris par les plus hautes autorités de l’État, dont le général de Gaulle. Elle sera l’une des premières représentantes parlementaires en France: « Une des matrices de sa vie a été de mobiliser les femmes, permettre qu’elle interviennent dans la vie sociale, culturelle, politique » .  Une pétition nationale a été ouverte pour que le corps de Martha Desrumaux soit transféré au Panthéon.

Pour en savoir plus, voir l’interview ci-dessous de Pierre Outteryck. L’exposition est visible au sein de l’hôtel de ville de Sainte Anne d’Evenos entre 14h et 17h jusqu’au 17 novembre.

Imprimer