Tout savoir sur le patrimoine Sanaryen

La commune vient de sortir une brochure mettant en valeur le riche patrimoine de la cité. Mais plus qu’un inventaire, ce document offre des explications didactiques sur les différents modes d’acquisitions avec une mise en perspective de ces prochaines années, ainsi en 2020, la commune n’aura plus besoin d’emprunter. Comme l’explique le Maire de Sanary Ferdinand Bernhard: « Un patrimoine rénové et entretenu, c’est le gage de ne pas être mis sans arrêt en situation d’urgence, c’est assurer un avenir plus serein pour de nombreuses années, à condition de veiller au maintien du niveau de qualité des lieux publics.
Un patrimoine important, sans arrêt développé et valorisé, c’est l’exemple d’une gestion en bon père de famille, c’est une garantie supplémentaire pour l’avenir des générations futures ». Un patrimoine vivant, qui bénéficie pleinement aux administrés: « De plus, les investissements que nous avons réalisés nous-mêmes, tout comme ceux conçus à partir des baux à construction, sont générateurs d’activités pour les entreprises et créateurs d’emplois. L’ouverture de maisons de retraite, de crèches, d’hôtels, d’un Casino de jeux ou de bureaux sont aussi sources d’emplois pour les Sanaryens. Tout ce patrimoine qui est venu enrichir notre belle ville est aussi une preuve que nous pouvons emprunter pour construire, aménager, embellir, développer Sanary tout en remboursant au jour et à l’heure prévus chacun de nos emprunts. C’est aussi la preuve qu’il n’est pas besoin d’une fiscalité forte pour pouvoir mettre en œuvre de beaux projets ». Pour preuve, pour cette nouvelle année, les taux de la fiscalité ont baissé de 0,5%. Ce document met aussi en exergue des équipements ne se cantonnant pas à l’usage des Sanaryens, comme le Théâtre Galli, la Médiathèque, le Complexe Aquatique, la Tour de Sanary, la Maison Bleue, les salles d’exposition… On y apprend aussi l’histoire de certains lieux dans lequel les visiteurs sont coutumiers de fréquenter. Ce document est disponible dans les lieux d’accueil ou téléchargeable sur le site internet de la ville.

Imprimer