Une année riche en distinctions et réalisations à Sanary

La salle du Jardin d’Hiver était comble samedi soir pour la cérémonie des voeux du Maire Ferdinand Bernhard et de son équipe municipale. Et il a été chaleureusement ovationné par des administrés qui ont pu mesurer le travail accompli au travers d’une vidéo, avec la mise en exergue des aménagements, actions et nombreuses manifestations qui ont émaillé l’année. En préambule, le Père José et la Pasteur Noémie Woodward n’ont pas manqué de remercier le maire de les inclure dans toutes les manifestations de la ville. Quant à l’amiral Denis Pagot, il l’a chaleureusement remercié avec émotion, après avoir reçu la médaille de la ville, récompensant son implication et son dévouement pour ses 22 années en tant que conciliateur de justice: « 2018 a été une très belle année. Nous avons eu beaucoup de belles choses. On a réussi de beaux investissements, de belles fêtes. Nos labels et certifications ont été renouvelés. Nous avons reçu plusieurs prix. Les enfants bénéficient de l’école du développement durable, des classes numériques, maintenant de la robotique, il y a toutes les raisons d’être heureux » a souligné Ferdinand Bernhard. 2018 a été très riche, avec des projets portés à bout de bras par le maire, qui aujourd’hui se concrétisent, citons le pont sur la Reppe, l’échangeur Ollioules/Sanary, le déploiement de la fibre optique, l’extension des classes numériques dans les collèges, les travaux portuaires pour préserver l’environnement, ou encore l’ouverture du Casino en août 2018:  «Nous avons sorti une brochure sur le patrimoine, et je vous livre quelques chiffres: Sans débourser un euro de plus, la ville est devenue propriétaire de 4 salles d’activités, d’une caserne des pompiers, d’un casino de jeux, de trois maisons de retraite, d’un institut médico éducatif, de deux restaurants, de 289 logements neufs, avec plus de  7 millions d’euros de loyers capitalisés encaissés et plus de 5 millions d’euros de pénalités SRU économisés ». Une année bien évidemment marquée aussi par l’élection de la cité Sanaryenne comme le Plus Beau Marché de France avec à la clef d’énormes retombées pour la commune. Mais cette année a été aussi marquée par une affluence exceptionnelle lors des fêtes de Noël: « Nous avons vécu des moments très émouvants lors de ces fêtes. J’ai reçu de très nombreuses lettres et mails de personnes qui ont été émerveillées et touchées. Quelqu’un m’a dit « vous faites rêver les gens », Non j’essaye simplement de créer les conditions pour que vous puissiez rêver. L’objectif est que vous vous sentiez bien dans notre cité ». Et cette magie a pleinement opéré avec des dizaines de milliers de visiteurs qui ont profité d’un programme exceptionnel. En conclusion, Ferdinand Bernhard soulignait: « Je suis toujours aussi fier et engagé pour cette ville. Je ne manque ni de projets ni d’idées pour le futur. On en a encore pour quelques mandats avant d’avoir épuisé nos idées. Nous voulons que vous soyez fiers de vivre dans cette cité. Je vous souhaite la plus belle des années. Sachez bien regarder, vous verrez qu’on a plus l’occasion d’être heureux que malheureux à Sanary». L’année 2019, sera notamment marquée par l’ouverture du fameux moulin à huile pédagogique au Jardin des Oliviers, mais également le lancement de plusieurs projets tels que la Base nautique, la capitainerie… Impossible de ne pas évoquer le retour des Floralies en juin prochain, et la poursuite des animations et festivités que l’on connaît!

Imprimer