Sanary innove avec les greeters

La commune de Sanary innove, en effet son Office de Tourisme s’est engagé auprès de Var Provence Greeters afin d’offrir un nouveau service aux vacanciers. Les greeters sont des bénévoles qui accueillent gratuitement des touristes pour une rencontre authentique avec un habitant: « Ce sont des ambassadeurs de leur ville, qui proposent une visite d’une à deux heures selon leur centre d’intérêt » ont expliqué Patrick Mocorrea (Directeur de l’Office de Tourisme de Sanary) et l’élue Elyane Thibaux. Une plateforme dédiée permet une mise en relation directe. Cette forme de tourisme participatif a vu le jour en 1992 à New York, et s’est progressivement répandu: « Nous espérons développer cette pratique dans le Var, et nous remercions la ville et son Office d’avoir répondu à notre sollicitation » soulignait Caroline Maire (Var Provence Greeters) lors d’une réunion de présentation. Car sur la cité Sanaryenne, les thèmes ne manquent pas, de l’histoire de la plongée aux exilés, en passant par les pointus, les édifices religieux, son marché, ses pêcheurs, le patrimoine naturel… D’ailleurs plusieurs représentants associatifs étaient présents comme Daniel Asters (Musée Dumas), Christian Bénet (Pointus de Sanary): « Nous avons la chance d’avoir des habitants fiers de leur commune, et qui sont prêts à parler de leur cité avec passion » ajoute Patrick Moccorea. D’ici peu, Sanary aura ainsi ses greeters. A suivre.

Présentation des Greeters et de leur histoire par la Fédération France Greeters

« Les Greeters sont des bénévoles amoureux et passionnés de leur ville ou de leur région qui ont du plaisir à accueillir des visiteurs comme ils accueilleraient des amis.  Ils offrent de leur temps pour découvrir les endroits qu’ils aiment, raconter leur histoire, leur quartier ou village et partager leur façon de vivre le quotidien.
Un Greeter n’est pas un guide professionnel. Il accueille les visiteurs dans son environnement de vie et l’explique avec passion.
Venez seul ou en groupe de six personnes au maximum et découvrez les bons plans lors d’une balade ou d’une discussion autour d’un verre. Quelle que soit la forme de la découverte, l’essentiel réside dans la rencontre.  On évoque souvent le tourisme comme vecteur de paix et de meilleure compréhension entre les peuples. Les Greeters pensent que cette hypothèse ne s’avère juste que s’il existe un échange entre populations et visiteurs. La visite touristique ne doit pas se limiter à un acte de consommation.
L’histoire des Greeters
En 1992, Lynn Brooks désirait gommer l’image négative de New-York, ville effrayante et tentaculaire. Elle voulait faire connaître sa ville telle qu’elle l’aimait.
Avec la complicité de son réseau d’amis, elle proposa alors aux touristes, des balades insolites organisées dans les quartiers de la « Big Apple » par des habitants. La première organisation Greeters était née.
Une nouvelle expérience d’accueil touristique allait permettre aux touristes de mieux comprendre et apprécier une destination touristique : son environnement, sa population, sa culture, ses valeurs. Hors des sentiers battus, le concept des greeters réinvente le sens de l’hospitalité basée sur la rencontre, le partage, et la réciprocité des échanges entre touriste et habitant bénévole.
Le terme de « Greeter » se traduit en français par « hôte » ou « comité d’accueil ». En 20 ans, il est devenu une ‘marque’ mondiale. Le concept des greeters a gagné d’autres villes et territoires, notamment l’Europe avec le Kent, la Haye, Nantes et Paris. Depuis 2010, il connaît un engouement exceptionnel et a conquis les cinq continents. Les différentes destinations greeters ont décidé de se regrouper et de créer le réseau international : le Global Greeter Network (GGN) ».

sanary greeters

Imprimer