Une sensibilisation aux troubles « DYS »

A l’initiative de l’Association Dyspraxie France Dys 83 avec le soutien de la commune de Sanary, formations et conférence ont été au programme durant deux jours. Il s’agissait à la fois de sensibiliser les enseignants, former les professionnels mais aussi informer et accompagner les familles. On regroupe sous « troubles Dys » les troubles cognitifs spécifiques et les troubles des apprentissages qu’ils induisent: « Chaque enfant dyspraxique étant différent, les apprentissages ne se feront pas à la même vitesse, et si certains enfants parviendront à automatiser certains gestes, d’autres n’y parviendront jamais. A des degrés plus ou moins sévères, la dyspraxie est un trouble durable et persistant avec des répercussions dans la vie quotidienne, à l’école, dans l’accès à la vie sociale, les loisirs, et l’emploi » souligne Isabelle Decitre. Son association avait convié deux spécialistes, venus de Paris, en les personnes des Docteurs Michèle Mazeau et Alain Pouhet. Leurs interventions ont permis de mieux saisir les outils pour accompagner un enfant « dys », le Docteur Mazeau soulignant: « Ce sont souvent des enfants souvent plus intelligents que la moyenne et il est essentiel de les diagnostiquer au plus tôt pour adapter au mieux leur scolarité ». Le Docteur Pouhet ajoutant « Les enfants Dys ont un développement cérébral particulier. Chez eux, certains outils cognitifs ne se développent pas bien, provoquant des incidences dans la vie de tous les jours, dont l’école ». Mais il n’y a pas de fatalité, puisqu’il est justement possible d’accompagner et d’adapter les apprentissages pour ces enfants. C’est pour cela que l’Association Dyspraxie France Dys83 sensibilise professionnels et enseignants pour permettre de diagnostiquer ces enfants dès le plus jeune âge. Voir les vidéos ci-dessous. Infos: http://www.dyspraxies.fr/ dfd83@dyspraxies.fr

Imprimer