Une nouvelle ère pour le Collège Raimu de Bandol

Réalisé en un temps record sous la houlette du Conseil Départemental, les jeunes Bandolais ont découvert un magnifique collège pour cette rentrée 2019. Le Collège Raimu a été officiellement inauguré la semaine dernière par le Président du Conseil Départemental Marc Giraud, les Conseillers Départementaux Ferdinand Bernhard et Laetitia Quilici ainsi que Valérie Rialland et Olivier Millangue (Inspecteur d’Académie): « Le travail qui a été fait ici est magnifique. Je suis très heureux pour les enfants de Bandol, les familles de Bandol. Cet établissement a coûté plus de 17 millions d’euros, il faut se rappeler qu’il y a de nombreuses années, l’Académie voulait le fermer, et aujourd’hui ce collège est performant. Il faut saluer le travail qui a été fait par les équipes pédagogiques» a déclaré Ferdinand Bernhard, Marc Giraud a quant à lui insisté sur le rôle du département: « Le Département construit des collèges, nous sommes aux côtés des territoires, le Département a un rôle essentiel, c’est un véritable bonheur de voir la concrétisation de cette réalisation ». Laetitia Quilici a précisé: « Il faut aussi souligner que nous avons relevé le défi de passer de 4 à 2 ans de travaux, c’est un véritable exploit. Et aujourd’hui sous l’impulsion de l’Agglomération, cet établissement est équipé d’outils modernes ». Car l’Agglomération a souhaité étendre le dispositif des classes numériques des écoles aux collèges. Par exemple à Bandol l’école élémentaire Octave Maurel est équipée de 362 tablettes et 14 Tableaux Numériques Interactifs (pour un coût de 206 000 euros, entièrement financé par l’Agglomération), le Collège Raimu a été équipé de 18 TNI (entièrement financés par l’Agglomération), de 394 tablettes (Financement pris en charge par l’Agglomération, le Département ainsi que l’Etat). L’Agglomération a ainsi investi plus de 424 000 euros pour le collège Raimu. Enfin Olivier Millangue a souligné: « Cette nouvelle construction que nous saluons ce soir va pouvoir accueillir 12 classes de collège et 4 classes de SEGPA. Pour cette rentrée j’ai crée un dispositif ULIS afin de soutenir la scolarisation des enfants porteurs de handicap ». Et Ferdinand Bernhard de conclure: « Ce qui nous intéresse c’est de faire en sorte que les enfants de cette commune, comme tous ceux qui sont sous notre responsabilité, puissent disposer d’outils les plus performants possibles et qu’ils puissent avoir toutes les chances de réussite dans la vie, et en particulier les enfants différents.  » Ce nouveau collège d’une surface totale de 6078 m2 de plancher (contre 4359m2 auparavant) pourra accueillir jusqu’à 500 collégiens.

Imprimer