Un article consacré au village de Riboux

Le journal Var Matin a consacré un article dédié au village de Riboux en cette période particulière. Extrait de l’article:  « L’occasion de rappeler qu’à ceux qui pensent qu’à Riboux les habitants ne seraient pas obligés de se plier à la réglementation et remplir les autorisations de sortie, la native du village affirme : « Pour pouvoir sortir, on doit faire ce qu’il faut. Nous ne sommes pas exemptés de devoirs. » Émeline, habitante de ce petit havre de paix, confirme : « Les forces de l’ordre m’ont contrôlée hier avec mes enfants et j’ai dû présenter mon attestation pour prouver que j’étais en règle. » Le Maire Suzanne Arnaud évoque la situation actuelle: « J’ai reçu des masques qui m’ont été fournis par la communauté d’agglomération Sud Sainte Baume, par l’intermédiaire de son président Ferdinand Bernhard. C’est vraiment la seule personne des autorités du département qui s’est manifestée pour le moment. » Si aucun cas de Covid-19 n’a été décelé chez les administrés, cette période rappelle une partie de la vie de l’élue : « Ça ravive des souvenirs de la Seconde Guerre mondiale qui restent ancrés dans le cœur et qu’on ne peut pas oublier. » Alors que l’on pourrait voir le village comme intouchable, Suzanne Arnaud met les choses au clair : « Savoir si cet ennemi invisible est à Riboux ou pas, c’est le grand point d’interrogation. À l’époque, on avait peur d’un ennemi qui était visible, lui. Aujourd’hui c’est compliqué, mais il faut attendre. »

Imprimer