Inauguration de l’échangeur Ollioules/Sanary

Comme l’a souligné le Président de l’Agglomération Sud Sainte Baume Ferdinand Bernhard: « Après plus de 30 ans de démarches, après plus de 30 ans d’espoir, nous arrivons enfin aujourd’hui à l’inauguration de l’échangeur que j’avais souhaité au début de mon mandat de maire à Sanary. C’est une grande joie et une réelle satisfaction ». C’est en présence d’Hubert Falco (Président de Toulon Provence Méditerranée), de Marc Giraud (Président du Conseil Départemental), de Laetitia Quilici (Conseillère Départementale), du Préfet du Var, de Robert Bénéventi (Maire d’Ollioules) et du Directeur Général du réseau Escota que s’est déroulée lundi matin l’inauguration de l’échangeur d’Ollioules/Sanary qui sera opérationnel dans les prochains jours. Un aménagement majeur qui permettra notamment de fluidifier la circulation, de sécuriser et apporter plus de confort aux utilisateurs de l’autoroute A50, de la route départementale n°11 et des voiries locales.

Communiqué de Vinci:

Une réalisation concertée
Aux portes de la ville de Toulon, de la Métropole Toulon Provence Méditerranée et de l’Agglomération Sud Sainte-Baume, l’échangeur d’Ollioules/Sanary-sur-Mer améliorera de manière très significative l’accessibilité aux communes situées dans sa proche périphérie, tant pour les usagers de l’A50 que pour ceux de la route départementale n°11 (RD 11).
Ce nouvel échangeur, déclaré d’utilité publique par l’Etat le 6 mars 2014, a été construit, en 2,5 ans, entre la barrière de péage de Bandol et l’échangeur de La Seyne-sur-Mer/ Six-Fours Les Plages (n°13). Il portera le n° 12.1.
Il se situe sur les communes d’Ollioules et de Sanary-sur-Mer et se raccorde directement sur la route départementale n°11 grâce à deux nouveaux giratoires. Ces derniers permettront dès l’ouverture de l’échangeur aux automobilistes d’entrer et/ou de sortir de l’autoroute A50 avec plus de facilité et de sécurité.
Cet aménagement est une réalisation concertée pour le territoire grâce à l’implication des cofinanceurs que sont le Département du Var, la Métropole Toulon Provence Méditerranée et l’Agglomération Sud Sainte-Baume ainsi que VINCI Autoroutes. Il a été réalisé dans le cadre d’une convention de financement.
Les bénéfices de cette infrastructure
Ce nouvel échangeur, désormais inscrit dans le territoire et au service de ses habitants, permettra :
*d’améliorer la desserte des communes d’Ollioules et de Sanary-sur-Mer en provenance de 
Bandol et de Toulon, et plus largement de Six-Fours-Les-Plages et de La Seyne-sur-Mer,
*de fluidifier le trafic de l’échangeur La Seyne-sur-Mer (n°13) notamment aux heures de pointe,
*de sécuriser et apporter plus de confort aux utilisateurs de l’autoroute A50, de la route départementale n°11 et des voiries locales.

Un investissement cofinancé 

Cet échangeur, réalisé dans le cadre d’une convention de financement avec l’ensemble des cofinanceurs locaux, montre ainsi une volonté commune d’aboutir avec VINCI Autoroutes sur ce projet important pour le territoire. Le montant global est de 37.6 millions d’euros HT.


La mise en service de l’échangeur est conditionnée à l’obtention de la Décision Ministérielle qui devrait intervenir avant la fin de cette année 2020. Concernant le montant du péage, il s’élèvera pour un trajet Ollioules-Toulon à 0,80 € en véhicule léger (classe 1) est à 0,50 € en moto (classe 5). L’intégralité des tarifs de péage par itinéraire sont d’ores et déjà à disposition sur le site vinci- autoroutes.com

Imprimer