Don de sang : les habitants toujours très mobilisés

Ce vendredi 4 février s’est tenue la première collecte de l’année à La Cadière d’Azur. Grâce à la mobilisation des donneurs et la coopération entre les différents organismes, le rendez-vous a été un succès. La CASSB est par ailleurs signataire d’une convention de partenariat avec l’Etablissement Français du Sang, et s’engage à promouvoir ses actions de collecte.

Secours d’urgence, interventions chirurgicales, maladies du sang, cancers… Chaque année, 1 million de malades sont soignés grâce au don de sang. Pour certaines personnes souffrant de maladies graves ou rares, ces transfusions devront être réalisées tout au long de leur vie. Les besoins en produits sanguins sont donc quotidiens, et ont fortement augmenté au cours des quinze dernières années en France.

A la Cadière d’Azur, cette première collecte de l’année s’est tenue au sein de l’Espace Culturel. Un événement qui est le fruit d’un partenariat entre la Ville, qui fournit les salles, et l’EFS, qui établit les calendriers annuels. C’est aussi grâce au travail de l’Amicale des donneurs de sang bénévoles de la Cadière, qui opère sur la partie communication et sur la sensibilisation du grand public au don du sang. « Nous sommes une équipe de neuf personnes. Nous mettons notamment en place les affiches et aidons l’EFS à organiser ces collectes. Les bénévoles se relaient, avec des horaires de permanence », explique Louis Brignardello, président de l’association. « La mairie de la Cadière nous prête l’Espace Culturel, et si celui-ci n’est pas disponible, nous occupons l’Espace des Abattoirs. »

« Il y a beaucoup de communication sur les routes et sur les réseaux sociaux » témoigne Julie, résidente au Castellet. « Je donne depuis quelques années déjà, à hauteur de 3 ou 4 fois par an. L’ambiance est chaleureuse et le moment est convivial ». Même constat pour Bastien, habitant de La Cadière d’Azur et donneur régulier. « Je suis averti par la présence des nombreuses affiches installées un peu partout dans le village, et également par email. J’essaie de donner au minimum deux ou trois fois par an. »

« Toute personne âgée de 18 à 70 ans, en bonne santé et pesant au moins 50 kilos peut donner son sang, à hauteur de six fois par an pour les hommes et quatre fois pour les femmes », poursuit le Président de l’association. « Les donneurs s’inscrivent en ligne sur le site de l’EFS. A leur arrivée, ils passent devant un agent d’accueil, munis d’une pièce d’identité. S’ensuit un entretien médical, soit avec un médecin, soit avec un infirmier habilité. Ensuite, l’équipe s’occupe de la collecte. Une fois terminée, les personnes sont invitées à venir se restaurer et à se reposer pendant au moins 20 minutes. La collation est offerte. »

Ce jour-là, Bernard et Gérald accueillent les donneurs. « 51 personnes se sont présentées, alors que nous avions prévu une quarantaine de créneaux disponibles. Mais toutes les personnes ont été accueillies ». Car les réserves sont extrêmement basses : les produits sanguins ont une durée de vie limitée, et depuis le Covid-19, le nombre de donneurs a fortement diminué, par incapacité ou par peur de se déplacer.

Les moyens de collecte ont également dû être revus. « En temps normal, 60 à 70% de l’activité se fait grâce à la participation des communes », explique Jérôme Portella, responsable d’activité à l’EFS dans le Var et coordinateur des collectes, présent ce jour-là en renfort des équipes. « Sur les 30 à 40% restants, nous travaillons avec les universités et les entreprises. Mais en raison de la crise sanitaire, nous rencontrons naturellement des difficultés à nous déplacer dans ces structures. Nous devons donc davantage solliciter les communes. »

Le Var a particulièrement besoin de dons. « Le département est autonome à seulement 50%. C’est-à-dire que 50% des dons de sang proviennent des autres départements. Cela s’explique notamment par la forte concentration de structures hospitalières sur le territoire. », poursuit-il. Quant à la fréquence des collectes mobiles, elle dépend de la taille des communes : « les principales communes du Var ont une collecte tous les mois. Les autres affichent une collecte tous les deux mois, ce qui correspond au cycle sur lequel un donneur peut donner son sang ».

Merci encore aux généreux donneurs, car les besoins sont permanents.

Si vous aussi vous souhaitez réaliser un don de sang, faites le test pour connaître votre aptitude au don et prenez rendez-vous sur le site de l’EFS afin de trouver un point de collecte près de chez vous.

Imprimer

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • welaunch_current_tab welaunch_current_tab_get welaunch_current_tab_wordpress_gdpr_options wordpress_logged wordpress_sec wordpress_test_cookie wp-settings-9 wp-settings-time-9

Refuser tous les services
Accepter tous les services